mardi 13 juin 2017

Camp des Milles

Les premières électroniques sont partis au Camps des Milles le 30 mai 2017. C'est un camp de transit et d'internement.
Les élèves ont découvert l'histoire du camps, la vie quotidienne des internés et les formes de résistances.
  L'exposition temporaire était consacrée à la propagande dans les régimes autoritaires.
 Les élèves ont regardé un montage vidéo montrant les points communs entre les différents génocides (arméniens, juifs et Tutsis)

Le Camp des Milles a abrité une importante communauté d'artistes et les élèves ont décrypté avec la guide les symboles de résistance. 



vendredi 9 juin 2017

Festival de Cannes 2017

Deux classes de première du lycée  les POBM et les PSEN ont assisté à deux films le 23 mai. Ils ont d'abord vu Cuori Puri, un film italien présenté à la Quinzaine des Réalisateurs.  La projection a été suivie d'un échange avec le réalisateur et les acteurs.  Ils ont ensuite vu "Jeune Femme" de Léonor Séraille, de la sélection Un Certain Regard (les Premiers films de la Sélection Officielle). Ce dernier film a obtenu la Caméra d'Or.
Les élèves ont échangé et posé avec le réalisateur R. De Paolis et l'actrice du film Cuori Puri, Selene Caramazza. 
Avis et critiques des élèves sur les films à lire sur http://gallienifaitsoncinema.blogspot.fr/

mercredi 5 avril 2017

Les PSEN présentent 146298 de Rachel Corenblit

Les premières électroniques (PSEN) de Mme Henriot ont travaillé sur le roman 146298 de Rachel Corenblit dans le cadre du projet littéraire "De la plume à l'oreille"

Ils ont réalisé un PADLET
https://padlet.com/v_grandjacques/eekzbkcoers9
 
et un BOOKTRAILER


D'autres informations sur http://lhgallieni.blogspot.fr/

jeudi 16 mars 2017

Des CAP à la découverte de l'art contemporain

Les 2CLM et les 2CEC ont découvert l'art contemporain au MAMAC de Nice. Aidés d'un questionnaire, ils ont recherché des œuvres emblématiques de différents courants artistiques du Nouveau Réalisme et du Pop Art.
Ils ont découvert l'exposition Gustav Metzger, un Avant Gardiste allemand engagé dans les questions environnementales. 
Ses œuvres montrent le processus en cours de destruction de la nature produit par l'homme. 

Ils se sont également confrontés à l'art ultra contemporain avec l'exposition de Vivien Roubaud, un jeune artiste niçois travaillant en Belgique. L'artiste a expérimenté un prototype qui produit des filaments de barbes à papa. 

vendredi 10 février 2017

Battle de Slam

SLAM BATTLE !!!!!!!!!!!

16 chevaliers du lycée Camus et du lycée Gallieni se sont affrontés ce vendredi sur la scène de la salle polyvalente.
La classe de terminale esthétique de M. Frizzole a affronté la terminale électrotechnique de Mme Braun. C'est K-Rol, slameuse de Toulon, qui a animé le tournoi.

6 juges les ont notés : Ryan, Quentin, Daniel de Gallieni, Julia, Laury et M Frizzole, professeur de Lettres/histoire de Camus. La notation a été sujet de tractations, pression du public, corruption éventuelle...bref tout était autorisé, comme dans une scène de slam !!

le jury
Mme Braun a introduit la battle avec un slam d'encouragement pour les élèves.


Les esthéticiennes en classe de terminale ont slamé la fierté d'être femme face aux textes touchants et parfois très personnels des terminales en électrotechnique.


Sohan est arrivé premier avec un long slam personnel qui parle de son enfance et de son avenir.

Tifanny, deuxième, nous a bluffé en parlant de guerre et de paix

Luca, troisième, a joué sur la concordance des temps avec beaucoup d'humour.


Lucille, quatrième; nous a livré un texte très engagé sur les femmes.
Cédric, cinquième, a également séduit le public avec un beau texte d'amour.

Tous ont déclamé de beaux slams et les meilleurs ont reçu un diplôme et deux places de cinéma.
Issam
Margaux
Morgane
K-Rol
Des classes d’électrotechniques, aidées de leurs enseignants Messieurs Prou-Gaillard et Pilate ont aménagé la scène avec sons et lumières.

lundi 6 février 2017

Tournoi de SLAM vendredi 10 février

affiche: Marianne Prevost

" Si t'as quelque chose à slamer
t'as 3 min pour nous bluffer"

Les Terminales électriciens du lycée Gallieni affrontent sur scène les Terminales esthéticiennes du lycée Camus. 
Merci à leurs enseignants Mme Braun et M. Frizolle


mardi 24 janvier 2017

« We slam » : quand les élèves s’EXPRIM

Le 20 janvier la slameuse K-Rol est venue initier les Terminales électrotechniques de Mme Braun au slam. K-ROL leur a présenté et donné les règles du Slam. Les slameurs déclament de la poésie et le public vote pour le plus convainquant. C'est un art oral qui se pratique sans musique, sans costume. Les slameurs déclament pendant 3 min un texte personnel, une histoire, avec ou sans rimes qui parle de soi ou d'un engagement. Deux limites restreignent la liberté d'expression des artistes: pas de racisme et d'incitation à la haine. 

 Les élèves font des exercices d’oralité pour se sentir plus à l'aise. 


Ils ont rédigé un texte collectif avec des rimes, puis ils ont rédigé un texte personnel à partir de déclencheurs d'écriture : des mots tirés au hasard, des images. 


 

4 chevaliers ont été retenus pour représenter le lycée.                                                                                
 

Les élèves vont approfondir leurs textes et se préparer au tournoi contre les élèves du lycée Camus.